fbpx

Même qu’on naît imbattables ! [film]

Même qu’on naît imbattables ! [film]

Même qu’on naît imbattables ! [film]

Voilà un film merveilleux qui est fait pour changer les esprits ! On ne peut pas rester insensible devant ces petits enfants suédois effarés en découvrant l’éducation traditionnelle française : fessées, chantage, punitions, … Leur regard nous oblige à prendre du recul et à remettre en questions ces pratiques ancestrales.

Voilà bientôt 40 ans que la loi anti-fessée est passée en Suède, le premier au monde a avoir interdit tout châtiment corporel sur les enfants. Ça ne s’est pas fait de gaieté de cœur. Le peuple n’était pas plus prêt que ne l’est aujourd’hui le peuple français. Pourtant, c’est toute une population qui en a été transformée. Aujourd’hui, nous découvrons la première génération de parents nés après le passage de cette loi et ils n’imaginent pas un instant recourir à ce genre de méthodes qu’il ne comprennent même pas. C’est donc un beau message d’espoir de se dire qu’un pays tout entier peut changer aussi vite !

Ce film est actuellement diffusé dans pas mal de salles à travers la France. Vous pouvez trouver les séances près de chez vous par ici : Calendrier des projections du film

Si vous voulez soutenir le projet, vous pouvez aussi le regarder chez vous en achetant le dvd.

Dites-moi en commentaires ce que vous pensez de l’intérêt d’une loi contre les violences faîtes aux enfants.

Pour recevoir les 4 étapes clé pour une routine du soir ZEN avec son enfant

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande et de la relation commerciale éthique et personnalisée qui peut en découler.

Un peu plus de lecture ?

Hélène

Renforcer les liens, Transformer sa parentalité

Peut-on imaginer une relation parent-enfant harmonieuse ? C'est ce en quoi je crois. Mais pour cela, il faut se retrousser les manches, car beaucoup de nos automatismes et schémas sont à déconstruire.

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des

Tous droits réservés. Hélène Leray