Découverte du tissage avec les tawashis

Découverte du tissage avec les tawashis

Découverte du tissage avec les tawashis

Le tawashi, mot d’origine japonaise, désigne une éponge tissée au crochet. Nous avons fabriqué les nôtres à l’aide du tutoriel du magazine Kaizen.

Tout d’abord, il faut créer un métier à tisser à l’aide d’une chute de bois et de 20 clous. Pour cela, on trace un carré de 14 cm de côté sur notre planche. Puis, on place le premier clou à 3 cm du bord et les 4 autres espacés chacun de 2 cm les uns des autres. On répète ensuite l’opération sur les 3 autres côtés. Prenez des gros clous que vous enfoncerez bien à la moitié, car les bandelettes tirent assez fort dessus.

Ensuite, il ne reste plus qu’à trouver des chaussettes trouées que l’on découpe en bandelettes d’environ 3 cm de large. Pour faire une éponge, nous avons besoin de 10 bandelettes.

Les cinq premières bandelettes sont placées en rangées autour des clous. Pour faire l’autre côté, on fait passer la bandelette au dessus de la première puis dessous de la deuxième, … Jusqu’à arriver au bout de la rangée. Pour la bandelette suivante, on commence d’abord par passer en-dessous puis au-dessus, … Et on inverse à chaque bandelette.

Une fois toutes les bandelettes placées, on retire deux boucles l’une à côté de l’autre, on fait passer une des boucles dans l’autre. Il nous reste alors une boucle dans la main. On retire la boucle suivante que l’on fait passer dans la précédente et on continue ainsi jusqu’à ce qu’on ait fait le tour de l’éponge. Il nous reste alors la dernière boucle qui pourra servir à accrocher l’éponge.

Cette activité est très chouette à présenter aux enfants, car les « fils » à tisser sont gros ce qui rend l’ouvrage très visuel et aide l’enfant à comprendre le principe du tissage. La dernière partie montre aussi un geste commun au tricot et au crochet (le rabattage des mailles). Cela l’aidera à mieux comprendre ce qui se passe lorsqu’il passera à des fils plus fins. Et puis, c’est une belle sensibilisation à la réduction des déchets !

Enfance en liberté participe au Carnaval Apprendre en s'amusant.
Retrouver ici les idées de la semaine !

Un peu plus de lecture ?

Hélène

Favoriser les apprentissages, Tissage

Peut-on imaginer une relation parent-enfant harmonieuse ? C’est ce en quoi je crois. Mais pour cela, il faut se retrousser les manches, car beaucoup de nos automatismes et schémas sont à déconstruire.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Tous droits réservés. Hélène Leray (2017) - Pen Er Pont 56680 Plouhinec